Le Kite-mountainboard

Définitions : Kite-mountainboard est le nom donné à une discipline de sport de glisse qui, comme son nom l’indique, est un mélange de kite (ou cerf-volant de traction) et de mountainboard. Le Kite-mountainboard consiste à se faire tracter par un cerf-volant pour rouler et effectuer des figures sur un mountainboard.

Un mountainboard est une sorte de planche hybride entre un snowboard et un skateboard, équipée de roues de 7, 8 ou 9 pouces (17 à 23cm) munies de pneus qui lui permette d’évoluer sur tous types de terrains accidentés. C’est l’avantage majeur du Mountainboard, on peut le pratiquer partout !

Histoire : naissance et développement du mountainboard

A l’origine, le mountainboard est une discipline qui s’est démocratisé au Etats-Unis dans les années 90 grâce à l’ingéniosité de quelques Snowboarders impatients en mal de sensations durant l’été.

En fabriquant les toutes premières planches, les américains McConnell et Lee invente la première pratique du mountainboard : la descente ou downhill. Désormais, même sans neige, ils pourront dévaler les pentes à toute vitesse. La première marque est née : MBS Mountainboards (pour MountainBoard Sports).

L’entreprise s’établit à San Francisco en 1993 et les premiers modèles voient le jour. Très rapidement, la réputation grandit parmi les connaissances de McConnell et Lee, et MBS s’impose comme la référence du mountainboard. Pour développer l’activité dans un cadre adapté, MBS déménage dès 1993 dans le Colorado, à Colorado Springs.

Durant les années 90, la marque va véritablement s’établir et mettre en place une large gamme de planches pour les riders de tous les niveaux. En 1999, MBS lance une campagne de publicité pour augmenter sa notoriété et décolle littéralement pendant l’été 99 avec des centaines de planches vendues. La grande aventure commence et le succès est enfin au rendez-vous.

Entre 2000 et 2003, MBS profite d’une exposition majeure dans les médias notamment grâce à sa « Big Air Team » qui se donne en spectacle lors d’une tournée.

En 2003, pour son dixième anniversaire, MBS lance la production d’équipements qui vont établir de nouveaux standards de qualité avec notamment les Trucks Matrix ou les fixations F3. La même année, le Team MBS Mountainboards prend la route pour une tournée dans les écoles américaines qui permet une bonne fois pour toute de démocratiser le sport auprès du grand public.

Depuis 2003, le mountainboard, et la marque MBS en particulier, se sont fait connaitre dans le monde entier. Dans les années 2000, le sport se répand petit à petit en Europe et une nouvelle variante fait son apparition parallèlement à l’avènement du kitesurf : le kite-mountainboard.

kite mountainboard wilby

Lewis Wilby en mountainboard

Kite-mountainboard ou kitelandboarding

Le kite-mountainboard doit en partie son dévellopement à l’explosion du cerf-volant de traction et notamment du kitesurf. En Europe notamment, cette discipline s’est particulièrement répandue au cours des années 2000 et des pays comme la France, la Hollande ou l’Allemagne compte désormais parmi les plus grandes nations du kite-mountainboard.

Initialement, la pratique du mountainboard de descente permettait déjà une utilisation sur un très grand nombre de surface. Avec le kite landboarding, il devient aussi possible d’exploiter des terrains plats et donc de s’adonner à « l’art » du mountainboard dans les champs ou sur une plage.

En France, c’est sur la côte Atlantique et jusqu’au Nord que le kite-mountainboard se démocratise le plus rapidement sur les vastes plages de sable. De nouvelles sensations émergent avec la possibilité de rouler au gré du vent sur de très longues étendues. Sur le sable, sur la terre et même sur la neige (aec un snowboard), l’utilisation d’un cerf-volant de traction ouvre des perspectives illimitées aux freeriders du monde entier. Mais c’est avec l’amélioration des performances des ailes de kite, que la discipline reine fait finalement son apparition : le freestyle.

 

Laisser un commentaire