Mon premier Mountainboard pour le kite

Après de nombreux retour et pas mal de tests, je reviens aujourd’hui sur les différents modèles mis à la disposition des néophytes pour se lancer dans le kite-mountainboard.

Regardons ensemble les avantages et inconvénients de chacun des modèles des marques Scrub, Kheo et MBS.

Scrub Psycho II

Assurément l’un des tous meilleurs compromis pour commencer le kite pour moins de 200 euros. Pour un premier modèle, le Psycho présente un profil résolument orienté « freestyle » avec un plateau découpé « no-wheels-bites », des trucks skate 12mm qui offrent un bon rapport poids/solidité et des fixations velcro avec équerres acier. Comme la plupart des modèles sur cette gamme, le Scrub Psycho est proposé à la fois avec des roues 8 ou 9 pouces. Seul petit point noir, on regrette le poids un peu élevé du plateau bois avec plus de 6kg sur la balance pour ce mountainboard.

Kheo Kicker

Toujours dans une gamme de prix inférieure à 200 euros, Kheo propose le Kicker, le modèle pour les adultes qui veulent débuter le ktie-mountainboard. Là aussi, on retrouve une board typée kite mais légèrement plus orientée vers le freeride avec un plateau plus large que le Psycho. La différence notable vient justement de ce plateau qui bénéficie d’une finition vraiment belle et assez originale. Le point négatif du Kicker : il n’est pas utilisable par les gabarits supérieurs à 85kg qui auront du mal à avancer avec les petits roulements 10x22mm.

MBS Colt 90

Le premier modèle MBS pour les gabarits entre 60 et 90kg. Une petit avantage en faveur du Colt 90 dans la construction du plateau qui offre légèrement plus de pop pour s’essayer aux premiers jumps. A côté de ça, on retrouve des équipements similaires aux deux autres modèles avec des trucks 10mm assez légers qui compensent le poids d’un plateau plus long et lourd que celui de ses concurrents. Inconvénient ? La déco « excentrique » peut-être ? Pour le prix, c’est le seul vrai point négatif à mettre en balance avec les équipements haute qualité made in MBS.

Scrub Predator 2

Le mountainboard avec channel trucks le moins cher des trois marques. En effet, il faut compter quelques dizaines d’euros supplémentaires pour s’offrir son alter ego de chez Kheo (plus de 100 euros pour le modèle MBS avec trucks Matrix). Mais la comparaison s’arrête là car le Predator est un très bon modèle hybride doté à la fois d’un plateau « découpé kite » et de trucks à ressorts qui offrent un confort énorme à haute vitesse. Dispo en 8 ou 9 pouces, on pourrait lui faire le même reproche qu’au Psycho avec un plateau bois un peu lourd malgré la découpe. A part ça, le Scrub Predator II est certainement le meilleur modèle pour les gabarits lourds (+ de 85kg) qui recherchent une bonne première board pour une utilisation freestyle/freeride.

Kheo Bazik

L’équivalent d’un Scrub Predator II, encore plus orienté Freeride. Le Bazik se distingue quant à lui par son plateau finition glaçage fibres de verre hyper confort et rempli de flex. Associé à des trucks à ressorts légers, le Bazik se place comme le modèle Freeride à tout faire pour les gabarits lourds qui veulent se balader et faire de la vitesse avec un mountainboard hyper stable. Les pneus Racer rouges apportent une vraie touche Fun dans cette univers de caoutchouc noir et proposent un rainurage bien prononcé pour une utilisation en descente. Un très bon modèle qui vient se placer pile au milieu entre l’excellent rapport qualité/prix du Predator et le superbe Core 95 de MBS.

MBS Core 95

Il fallait choisir un modèle dans l’énorme gamme MBS, et c’est sur le Core 95 que c’est tombé. Cette board vient se placer juste en dessous du premier modèle doté de channel trucks à ressorts Matrix (MBS Comp 95) et propose un programme hybride. La particularité du Core 95 ce sont justement ses trucks « Vector », à mi-chemin entre trucks de skate et ressorts qui offrent un compromis appréciable entre maniabilité et stabilité. Pour le reste, MBS mise sur des valeurs sûres : jantes Twistar (démontables sans outils) et fixations F2 à velcro. Mention spéciale au plateau composite qui – comme tous les mountainboards MBS – est une véritable merveille de finition que vous aurez du mal à utiliser au risque de l’abîmer ! On aime moins : le prix (344,00 euros pour la version 2013) justifié mais qui commence à faire réfléchir.

J’ai besoin de plus d’infos pour choisir mon premier mountainboard

Laisser un commentaire